Conférence territoriale du dialogue social


Aujourd’hui 19 juin se tient la première Conférence Territoriale de Dialogue Social du GHT (Groupement Hospitalier Territoire) pour lequel le CHU est l’établissement support de 12 é.tablissements

Ainsi l’instance qui n’était pas constituée dans les textes et qui a été rajoutée suite à l’oubli des organisations syndicales dans le fonctionnement des GHT, va se tenir sans FORCE OUVRIERE qui a décidé de boycotter  cette instance et dénonce le démantèlement de nos établissements de santé avec la mise en place des GHT.

Une directive ministérielle a renforcé nos craintes concernant la mobilité forcée des agents à l’intérieur du GHT !

En effet, elle donne les modalités du processus à suivre pour obliger les agents quels qu’ils soient à changer de lieu de travail, d’établissements au bon vouloir des Directions Générales et des Ressources Humaines.

FORCE OUVRIERE ne cautionne pas la casse du système de Santé Publique et ne participera pas à cet ersatz d’instance ou même pas un vote ne sera pris en compte.

Nous réaffirmons l’importance des instances existantes Conseil de Surveillance, Comité Technique d’Etablissement, CHSCT dans chaque établissement et nous continuerons à nous battre pour les agents et à porter nos revendications !

Aujourd’hui par cette prise de position forte et claire FORCE OUVRIERE est un des derniers remparts à l’hyper libéralisation de notre système de santé et à la recherche de diminution des coûts qui se traduit sur le terrain par une baisse de lits et une baisse des effectifs.

Comment peut-on cautionner une politique qui met un CHU en tension pendant 3 mois pour une simple épidémie de grippe ?

 

FORCE OUVRIERE dit NON à la Conférence Territoriale de Dialogue Sociale

 

FORCE OUVRIERE dit NON aux GHT

 

FO continuera la lutte pour défendre l’Hôpital Public, fleuron de notre République ainsi que pour nos conditions de travail !