Communiqué de presse : suspension Préavis de grève Pneumologie


SUSPENSION DU PRÉAVIS DE GRÉVE POUR LE JEUDI 12 SEPTEMBRE 2019

Strasbourg, le 11 septembre 2019

Monsieur le Directeur Général,

Suite au dépôt par Force ouvrière du préavis de grève des Uf 1401, 1402, 1403, 1404 du pôle de Pneumologie du CHU de Strasbourg, une réunion s’est tenue dans la foulée avec la Direction, des délégués Fo et les personnels soignants.

Au cours de cette réunion, les personnels ont pu témoigner de leurs conditions de travail dégradées, du manque important et récurent d’effectifs dans leurs services. Ils se sont ainsi exprimés sur la mise en difficulté quant à la charge travail en augmentation constante en regard des pathologies traitées et du sous effectifs.

La Direction a partagé ce constat sans appel et entendu les revendications des agents. La Direction a bien pris note du caractère urgent de cette situation.

Aujourd’hui nous avons la confirmation de la Direction, que des lits de pneumologie seront fermés permettant de répartir les effectifs sur les 4 unités afin d’assurer le juste quota de soignants et rétablir des conditions de travail acceptable et sécuritaire.

Les revendications suivantes sont confirmées par la Direction :

  •  Fermeture de 13 lits à l’UF1401
  • Le paiement en 100% heures supplémentaires à la place du 50/50 pour les remplacements dit de « dernière minute
  • Une réunion le mardi 17 septembre 2019 pour la présentation des plannings de septembre et octobre avec effectifs garantis à la cible.

Les négociations sont toujours en cours et montrent la volonté de la Direction de répondre à la détresse des agents des services de pneumologie, même si cela ne permet pas d’avoir une situation pérenne.
Aussi en concertation avec les équipes paramédicales des Unités 1401, 1402, 1403, 1404, Force Ouvrière suspend le préavis de grève en date du jeudi 12 septembre 2019 pour les services de pneumologie du CHU de Strasbourg.

Force Ouvrière et les équipes se réservent le droit de la suite à donner au mouvement, et de la possibilité de reconduire ou non la grève en fonction des propositions envisagées.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Directeur Général, en l’expression de nos salutations respectueuses.

Christian Prud’homme
Secrétaire Général FOHUS