Grève des manipulateurs radio du pôle d’imagerie des HUS


Grève des MERM DU POLE D’IMAGERIE DU CHU DE STRASBOURG LE 21 JANVIER 2020 DE 11H A 14H SUR LE PARVIS DE L’HÔPITAL DE HAUTEPIERRE

Les professionnels des services du pôle d’imagerie suite à la réunion du lundi 20 janvier 2020 avec la Direction, se sont prononcés sur le maintien ou non de la grève posée pour le mardi 21 janvier 2020.

Les agents ont décidé majoritairement que le préavis serait maintenu et de faire grève le mardi 21 janvier 2020 de 11h à 14h sur le parvis de l’hôpital de Hautepierre.

Le CHU de Strasbourg dont les besoins d’imageries à visée diagnostique et thérapeutique n’ont cessé d’augmenter ces dernières années notamment avec la récente ouverture de Hautepierre 2 et de l’ICANS. Avec cet accroissement constant des examens et face au turn-over important des patients, la fonction même des MERM (Manipulateur en Electro Radiologie Médicale) a également évolué avec des responsabilités augmentées quant à la réalisation des actes relevant de l’imagerie médicale, de la médecine nucléaire, des explorations fonctionnelles et de la radiothérapie qui concourent à la prévention, au dépistage, au diagnostic, au traitement et à la recherche.

Cette profession est pourtant trop méconnue et peu attractive. Les MERM des HUS souhaitent une reconnaissance de leur travail, de leurs conditions et de leur engagement. Ils veulent pouvoir exercer avec des effectifs constants et adaptés à leur charge de travail  car cette charge s’est considérablement accrue. Les MERM souhaitent la reconnaissance de leurs compétences qui doit passer par une augmentation salariale.

Les MERM du CHU de Strasbourg des services de médecine nucléaire, des urgences, des services vasculaires, radiologie pédiatrique, scanner  ont décidé de porter leurs revendications devant la Direction pour rendre visible et attractive leur profession et d’améliorer l’accessibilité, la sécurité et la qualité des soins aux patients.

La Direction a entendu les revendications des MERM de chaque unité du pôle d’imagerie, lors d’une première réunion de négociation ce lundi 20 janvier 2020 et a partagé un même constat quant au manque important d’effectif dans ce secteur qui est de l’ordre de 10%  d’effectif en moins en comptant les postes vacants et absentéisme (arrêt maladie, congés de maternité…), sans pouvoir répondre concrètement aux revendications des personnels. Ainsi La Direction est à ce jour, dans l’impossibilité de combler les effectifs manquants et supplémentaires, ne répondant pas au degré impératif d’agents épuisés et stressés face à l’augmentation des demandes d’imagerie  et  d’assurer sur les plannings les quotas de personnels pour mettre aux manipulateurs radio de travailler dans des conditions acceptable et sécuritaire.

Force Ouvrière soutient sans réserve l’ensemble des professionnels dans leur volonté de faire grève afin de dénoncer les conditions de travail et mettra tous les moyens d’action en œuvre pour soutenir les agents.

 

Les revendications sont :

  • Réévaluation des effectifs par UF
  • Remplacement des personnels en arrêt de maladie
  • Le respect des trames des plannings, des roulements d’équipes, temps de récupérations…
  • Le respect du délai de transmission des plannings
  • Le respect des effectifs cibles pour chaque UF
  • Le respect des désidératas, poses de congés annuels
  • Demande de stagiairisation des agents en CDD
  • Respect du droit à la formation et maintien des compétences par l’accessibilité des formations pour l’ensemble des agents
  • Augmenter les dispositifs de surveillance patients (caméra, personnels…)
  • Evaluer les besoins des agents en radioprotection (formation, dispositifs de protection etc…)
  • Prime de tutorat pour la prise en charge des stagiaires manipulateurs radios
  • Prime d’intéressement en regard des vacations de patients privés (médecins, ICANS)
  • Prime Buzin et prime Veil