Préavis de grève MERM Radio interventionnelle vasculaire mardi 23 mars


Monsieur le Directeur Général,


Force Ouvrière dépose un préavis de grève pour le mardi 23 mars 2021, conformément aux dispositions prévues par la loi du 13 juillet 1983 et aux articles L 521-2, L 521-6 du Code du Travail relatifs aux modalités de grève dans les services publics, afin de dénoncer les conditions de travail des Manipulateurs en Electro Radiologie Médicale.


Ce préavis couvrira l’ensemble des personnels des UF 1104 –UF 6954 et 7524 du pôle d’imagerie de notre établissement pour la période du 22 mars 2021 00 h 00 au 23 mars 2021 24 h.


Par ce présent préavis et à la suite de plusieurs sollicitations de notre organisation syndicale restées sans réponse satisfaisante auprès de la Direction, nous souhaitons faire prendre conscience à Monsieur le Directeur Général, que l’absence des gardes de nuit sur le site du NHC, entraîne une possible mise en danger des agents et des patients par un manque de couverture sécuritaire d’une garde MERM de nuit au NHC.
Pour rappel, les unités sus mentionnées ayant connues un fort taux d’absentéisme de leurs effectifs pendant la première vague, il avait été décidé par l’encadrement supérieur en corrélation avec le professeur Gangi, la suppression des gardes de nuits sur le NHC et de maintenir celles sur le Hautepierre à compter du mois de mars 2020.


Dans cette configuration, il avait été annoncé aux agents que cette suppression serait temporaire jusqu’à ce que l’effectif soit alors suffisant pour assurer également les gardes du NHC. A ce jour, les nuits n’ont toujours pas été réintégrées alors que l’effectif est au complet et suffisant pour planifier ces gardes de nuit.


La suppression de ces nuits laisse seul un MERM en garde à devoir gérer des situations d’urgences sur plusieurs sites en attendant que l’astreinte soit présente pour le seconder. Cette organisation entraîne alors des risques pour le patient admis en urgence, une charge cognitive importante pour le MERM de garde qui doit palier seul, en attendant l’astreinte qui bien souvent ne connaît pas la spécialité du vasculaire et rajoute un stress supplémentaire.


Les agents ont également fait des IE au regard de situations qui ont engendré des difficultés de prises en charge et de mises en danger des patients.


A cela s’ajoute, l’impossibilité pour les agents d’avoir des plannings respectant le temps de récupération nécessaire face à une intensification du travail, des changements d’horaires fréquents, l’impossibilité de travailler en binôme au regard de la densification du travail.


L’équipe a alerté plusieurs fois la médecine du travail et la psychologue qui attestent de l’apparition de risques psycho-sociaux importants au sein de l’équipe des MERM vasculaire.


De plus, la demande de renfort dans les autres équipes, ne permet plus à ces agents d’assurer la gestion « back office » (bio nettoyage, commandes, approvisionnements) qui entraîne des désorganisations et des risques potentiels pour les patients par manque de matériel. Les agents doivent également gérer le bio nettoyage par manque d’AS sur certains créneaux et n’ont pas toujours le temps nécessaire pour sa réalisation.

Dans le cadre de la prévention des infections nosocomiales et le contexte actuel de pandémie à COVID-19, il nous paraît inconcevable au vu des risques inhérents de laisser une telle situation perdurée et de ne pas mettre en place rapidement les effectifs AS suffisants pour la réalisation de ce bio nettoyage.


Nos revendications sont :


– La réintégration immédiate des gardes de nuit NHC
– Avoir les plannings les 15 du mois et planifier les temps de récupérations, désidératas et les roulements de week-ends comme le prévoit le règlement intérieur
– Augmenter les effectifs MERM de radiologie interventionnelle vasculaire afin de répondre à l’intensification du travail
– Prévoir les effectifs AS suffisants pour assurer le bio nettoyage en semaine et les week-ends
– Accès au parking derrière Hautepierre 2 pour l’astreinte
– Un tablier plombé personnel par agent par site
– Des lunettes plombées personnelles
– Casier « sac à main » en détente Hautepierre 2
Nous vous prions de croire, Monsieur le Directeur Général, en l’expression de nos salutations respectueuses.


Christian Prud’homme
Secrétaire Général FOHUS